Les voies

D’autres voies peuvent luire
Que celles qu’on croyait perdues
Ces instants de négoce
Fiduciaires
Avoués et voués à la nuit certitude
Insectoïdes rampants
Nous étions forcenaires
Forcenés d’amour crasse
Et de pactes pervers

Publicités
Cet article a été publié dans Cristaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s