Aquifères sont les tendances

Puissantes vagues motrices
Reflux cathartique décharné
Houle vertigineuse
Lames aventureuses
La marée s’avance recule et libère
Le passage aux horloges hors normes
Le message d’un affranchissement hors-bord

Jette le sel par-dessus l’épaule
Sers-toi de l’écume comme porte-drapeau
Aquifères sont les tendances ; visons plus haut
Plus juste et plus loin en amont du ruisseau
Au point gé-homérique où tout coule de source

Les éoliennes tournent à rebours, à reculons
Et les oiseaux de mer s’accumulent en grappes
Leur cri salin et rauque accomplit l’espace-temps
Il dévore mes entrailles neuves, mes souvenirs vieux
Ce que je fus un jour, et ceux que j’ai été

Le soleil se myriade dans les flaques et l’écho hurlant du large
Me gifle les cheveux, me lacère la face
Me griffe le sourire
Abolit toute grâce
Aspire à me réveiller, autre, cycle achevé
Regard inquiet, mains travesties
Souffle aux aguets, paumes meurtries.

08/2012

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Intercessions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s