Lumières

Quel meilleur guide, quel meilleur support, quel meilleur espoir pour l’être humain que sa capacité à créer de la fiction? A se fabriquer, et à se raconter, depuis des temps immémoriaux, des histoires?

L’homme ne doit peut-être sa survie, et sa suprématie territoriale et technique sur les autres espèces animales (quoi que cette suprématie lui coûte aujourd’hui), qu’à sa facilité à fabuler.

Publicités
Cet article a été publié dans Des choses à vous dire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s